Allen Lanier va nous manquer…

Le monde du rock est une nouvelle fois endeuillé alors que l’on apprend la mort d’Allen Lanier le 15 aout dernier.

Le musicien multi instrumentiste, connu pour sa place de membre fondateur du légendaire BLUE OYSTER CULT est décédé des suites d’une longue maladie des poumons à 67 ans. C’est Eric Bloom, la voix du culte, qui a annoncé la nouvelle aux fans :

« Mon grand ami Allen Lanier est décédé. Il me manquera beaucoup même si ça faisait un moment que nous n’avions pas parlé. C’était un musicien de talent et un intellectuel. Il lisait énormément, de tout, et beaucoup de livres sur les religions. Nous avons voyagé ensemble et partagé des chambres pendant longtemps au début du groupe.

Blue Oyster Cult en 1977, Allen Lanier est au centre.

Blue Oyster Cult en 1977, Allen Lanier est au centre.

Le musicien multi instrumentiste, connu pour sa place de membre fondateur du légendaire BLUE OYSTER CULT est décédé des suites d’une longue maladie des poumons à 67 ans. C’est Eric Bloom, la voix du culte, qui a annoncé la nouvelle aux fans :

« Mon grand ami Allen Lanier est décédé. Il me manquera beaucoup même si ça faisait un moment que nous n’avions pas parlé. C’était un musicien de talent et un intellectuel. Il lisait énormément, de tout, et beaucoup de livres sur les religions. Nous avons voyagé ensemble et partagé des chambres pendant longtemps au début du groupe.

On a fait la fête, rit, joué. Tous les fans de BOC et le groupe pleureront sa perte. Le tabac a fini par le rattraper. Il est mort d’insuffisance respiratoire. C’était Allen qui avait entendu certaines de mes démos et m’avait suggéré de prendre la place de chanteur en 1968. Beaucoup de bons souvenirs, plus de 40 ans sans regrets. Peut-être qu’il joue un morceau avec Jim Carroll maintenant. »

Allen Lanier était monté pour la dernière fois avec le Cult en 2012 pour les 40 ans du groupe après avoir arrêté de tourner en 2006. Nos pensées vont à sa famille et ses amis.C’est lui qui avait écrit certains des morceaux les plus étonnants et barrés du groupe, mais la performance que je retiens, c’est la magnifique introduction au piano de « Joan Crawford ».

23 août 2013 News Rock Webzine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *