Les STONES, interdits de cimetière.

Darren et Rick Clapman, voulaient faire inscrire les paroles « It was only rock’n’roll » sur la tombe de leur père, mais l’église d’Angleterre a jugé ces mots trop désinvoltes pour figurer sur une tombe. Sortie en 1974, la chanson des ROLLING STONES est devenue un vrai symbole pour de nombreux fans de rock, une déclaration de leur éternelle passion pour la musique.

Toutefois l’église d’Angleterre a décidé de rejeter la demande des enfants du défunt en invoquant la légèreté de l’ensemble :

« Nous sommes prêts à accepter toute inscription allant au-delà de l’âge du décès de M. Chapman, et de ses qualités de père et de grand père. Et s’il est nécessaire que ladite citation reflète un trait de la personnalité du défunt, elle ne pourrait pas se montrer en désaccord avec la parole chrétienne. »
L’autre proposition s’est vue refusée pour les même raisons :
« L’expression « Il a fait ses adieux au public » (1) est inacceptable. Elle va trop loin, délaissant l’étrangeté et l’humour pour le mauvais goût et l’irrespect. […] La fin d’une vie humaine est une chose sacrée, et les phrases proposées vont trop loin pour ça. »
Si les enfants de Charles Chapman ne se sont pas exprimés sur le sujet, ils ont admis chercher une nouvelle inscription. Espérons simplement que l’église anglicane l’accepte cette fois-ci.

Et maintenant, qui va expliquer à Gus qu’il pourra pas mettre du MOTORHEAD sur sa tombe ?

(1) NdT : l’expression anglaise n’a pas d’équivalent direct en français, d’où cette traduction.

3 juillet 2013 News Rock Webzine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *